Devenir auto entrepreneur

Qui n’a jamais eu le rêve de devenir un jour son propre patron et de décider de lui-même de son destin, de ses horaires et surtout de sa propre vie en général ! On peut croire que c’est très difficile et que seules les personnes riches peuvent avoir recours à ce genre de métier mais c’est faux !

Comment devenir autoentrepreneur ?

Si vous aussi vous souhaitez faire le grand plongeon et atteindre un des objectifs les plus importants de votre vie, cet article vous sera bien utile pour mieux comprendre les grandes lignes de la création de son auto-entreprise !

Comment s’inscrire en tant qu’auto entrepreneur?

Que cela soit pour devenir auto-entrepreneur ou gérant d’une micro entreprise en cliquant ici, les démarches restent les mêmes ! Il faudra en premier lieu déclarer votre futur domaine de commerce par exemple, ou toutes autres activités, il faut donc faire des démarches administratives qui peuvent paraître un peu difficiles, mais il n’en est rien ! Il faudra s’inscrire sur le site officiel mis en place par le gouvernement, en créant votre compte vous pourrez facilement vous déclarer en tant d’auto-entrepreneur ainsi que remplir plusieurs formulaires en rigueur selon la nature de votre activité. Il faudra ensuite fournir plusieurs documents à l’administration tels qu’une copie de votre pièce d’identité, une attestation sur l’honneur et …

Découvrir le régime

Il est assez difficile de commencer son auto entreprise, surtout au début quand on ne sait pas grand-chose des formalités. Après avoir attaqué la partie administrative, vous aurez d’abord une idée précise de ce que vous voudrez faire. Il faudra alors parler argent, budget et moyens que vous avez à votre disposition afin de vous lancer dans votre projet.
Il existe plusieurs organisations gouvernementales, et d’autres associations spécialisées dans l’aide pour la nouvelle auto entrepreneurs. Vous pourrez facilement décrocher une subvention, spécialement si votre activité est en demande dans votre secteur. Ensuite, vous aurez peut-être la possibilité d’obtenir un prêt à taux zéro qui facilitera grandement vos débuts. Enfin, ces personnes ont l’habitude d’aider et de montrer le bon chemin et la bonne marche à suivre pour débuter dans votre nouvelle activité. Vous aurez la chance d’être entouré, informé sur vos droits et vos devoirs, et de pouvoir donc bénéficier d’un grand coup de pouce pour démarrer votre entreprise. Avec beaucoup de courage, de patience et de persévérance, vous trouverez facilement le moyen de vous en sortir et de découvrir le régime tout en comprenant mieux le système !

Les cotisations et charges de l’auto entreprise

Il faut faire les choses bien ! Et comme vous désirez commencer une nouvelle activité vous devrez être au courant sur les lois en vigueur convenant celle-ci. En effet, ce n’est pas parce que vous allez devenir votre propre patron qu’il ne faudra pas payer de charges ou de cotisations. Vous devrez cotiser vous-même pour la sécurité sociale et votre future retraite. Une auto entreprise aussi engrange beaucoup de bénéfices mais doit faire face à différentes charges qui ne sont pas les mêmes d’un domaine à un autre.
Vous devrez souscrire à différentes assurances, elles aussi diffèrent d’un domaine à un autre, tout dépend de la nature de votre future activité.
Pour tous les problèmes de fiscalité, d’assurance, de charges et de cotisations, vous pourrez faire appel à un cabinet de comptabilité qui peut se charger de tout faire à votre place.
Si vous n’avez pas les moyens pour cela, ou que vous désirez faire tout vous-même, il sera donc impératif de bien connaître ce domaine et de ne rien laisser au hasard car une petite erreur de trésorerie pourra avoir des conséquences dramatiques.
L’auto entrepreneur ont aussi des assurances et bénéficient aussi de l’assurance maladie car c’est un droit pour toute personne exerçant un métier dans la légalité.

Les aides possibles

Comme cité plus haut, il existe différentes aides pour vous favoriser un bon début dans le monde de l’auto entreprise. Tout d’abord, le plus important est de trouver des soutiens financiers en adéquation avec vos besoins ainsi qu’avec la spécialité que vous ferez.
L’aide la plus connue peut venir de l’ACCRE ou l’ARCE. Si vous êtes une femme la FGIF serait une bonne option. Pour les personnes handicapées aussi il existe des fonds d’aides pour se lancer à son propre compte. C’est la mission de l’AGEFIPH.
Souvent vous aurez aussi besoin d’un accompagnement afin de mieux comprendre les fiscalités, les lois, vos droits et vos devoirs. C’est là qu’intervient la NACRE qui vous offrira de l’aide pour la création de votre microentreprise.

La protection sociale

En payant toutes vos cotisations vous aurez 2 portes qui s’ouvrent à vous. La première est de pouvoir travailler le cœur léger et la tête en l’air car vous serez en toute légalité. La seconde est que vous aurez droit à une protection sociale, la carte vitale ne vous sera jamais interdite ne vous inquiétez pas. Mais ce n’est pas tout ! Votre statut d’auto entrepreneur vous offrira de superbes offres pour souscrire à des assurances et des complémentaires santés afin de vous protéger contre les éventuels accidents de travail, la maladie et bien d’autres choses.

Les catégories d’activité

Quand on parle d’auto entreprise et de devenir son propre patron, on imagine toujours de jeunes gens riches fraîchement diplômés qui lancent leur startup spécialisée en développement web et marketing ! Bien que cela soit vrai, ce n’est pas la seule activité !!!
Devenir livreur avec sa propre camionnette, ouvrir un petit cabinet de traduction, être peintre ou spécialiste des travaux à la maison, plombier ou infirmière qui se déplace à domicile ou encore interprète, vous avez le droit au statut d’auto entrepreneur, car ce terme désigne simplement une personne qui se lance à son compte, en respectant son domaine d’activité, souvent après plusieurs années dans une entreprise, et qui souhaite devenir son propre patron, gérer ses horaires et son budget, ainsi que viser toujours plus haut !